Arrêt du Tabac et de la cigarette

arrêter de fumer ?
arrêter de fumer ?

Vous avez décider d’arrêter de fumer ? « la cigarette c’est fini ! »… mais cette idée génère quelques inquiétudes ? Vous pensez avoir besoin d’aide ?

Vais-je prendre du poids ? Vais-je y arriver ? Peut-être avez-vous déjà essayé sans succès, ou vous avez réussi puis repris ?

Durant des années, vous avez associé la cigarette au plaisir, et ce qui semblait être sans grand danger au départ, s’est transformé peu à peu en dépendance, puis en besoin de plus en plus régulier…De manière sournoise, le tabac s’est invité dans vos moments préférés, entre amis, en soirée ou au travail, vous avez aussi cru que la cigarette était indispensable dans vos moments difficiles, même si une fois éteinte, les circonstances restaient les mêmes…et puis vous vous êtes toujours dit que vous arrêteriez quand ce serait le moment…que vous étiez fort…et finalement comme tous les fumeurs de la planète, vous vous êtes fait piégé. Et le plus terrible dans ce piège n’a rien à voir avec la santé ou l’argent, non le pire dans la cigarette est la manipulation de votre esprit : vous trouvez n’importe quelle excuse pour continuer à fumer. C’est un véritable piège, un piège infernal et j’en sais quelque chose…

j’ai moi-même fumé pendant 20 ans, plus d’un paquet par jour. A l’âge de 38 ans, j’ai découvert un livre qui disait « arrêter de fumer en fait, c’est facile ! ». Ca m’a bien fait rire et je me suis dit « n’importe quoi ! Si c’était aussi facile, ça se saurait ! », et j’ai acheté le bouquin. Je ne le savais pas encore mais ce livre utilisait les mêmes principes que j’utilise aujourd’hui en hypnose, et en commençant sa lecture j’ai ressenti quelque chose que je n’avais jamais ressenti auparavant : pour la première fois de ma vie je ressentais « l’envie d’arrêter de fumer ».

Et plus que ça, j’ai commencé à réaliser que non seulement c’était possible, mais peut-être aussi beaucoup plus facile que je ne le pensais. Je me suis alors dit : « et si tout le monde se répétait le même mensonge, partout, tous les jours, depuis des années…. », Et si c’était ça la grande arnaque des fabricants de tabac : nous faire croire que c’est dur de décrocher ?

Demander à un non-fumeur si c’est dur d’arrêter de fumer et même lui vous dira oui, alors qu’il n’en a jamais fait l’expérience…voilà la force du mensonge, un immense lavage de cerveau collectif.

ATTENTION : je ne minimise pas les efforts que beaucoup ont fait pour tenter de se libérer de ce poison, il faut beaucoup de courage pour essayer à la seule force de la volonté, et c’est souvent ce qui fait douter ou perdre espoir….car le plus dur n’est pas d’avoir de la volonté, mais de trouver le bon état d’esprit. Ensuite tout devient facile.

La plupart des fumeurs savent qu’il vaut mieux vivre sans fumer, la preuve en est : « aimeriez-vous que vos enfants se mettent à fumer ? » je vous laisse répondre…

Alors qu’est-ce qui fait que l’on continue de fumer encore et encore ?

En fait, la plupart des fumeurs continuent de fumer par peur.

Peur que la vie ne soit jamais aussi appréciable sans tabac, peur de ce sentiment de vide ou d’insécurité, et surtout la peur de la privation.

En fait, rien n’est plus faux.

Je n’osais même pas y croire, et pourtant je peux attester que j’ai arrêté de fumer du jour au lendemain, que ça a été facile, et que la vie est tellement plus merveilleuse quand on est libre à nouveau.

Il y a eu évidement quelques jours d’ajustement, avec des envies régulières la journée, des envies qui ne durent pas bien longtemps en réalité, mais à chaque cigarette que je ne fumais plus, quelque chose grandissais en moi. Quelque chose de puissant et de définitif, comme les fondations d’une nouvelle vie. A chaque fois que j’y pensais, la fierté et la joie de dépasser cette croyance ont été mon carburant quotidien, pour finalement ne plus ressentir aucun manque au bout de 3 semaines.

Certains pensent qu’arrêter seul de son côté est preuve de force de caractère et de volonté, et parfois cela fonctionne, mais souvent les liens qui unissent un fumeur et sa cigarette sont trop complexes et ne peuvent être dénoués seul. D’autres à l’inverse pensent qu’arrêter de fumer est un obstacle infranchissable, perdent leur confiance en eux et leurs capacités et continuent avec un sentiment de lâcheté et de culpabilité qui leur pèse au quotidien. Un hypnothérapeute est un accompagnant qui justement est là pour vous accompagner à voir la situation sous un autre angle et vous montrer que ce chemin est possible.

Oui c’est possible, même pour vous.

L’hypnose vous aide à atteindre cet état d’esprit si particulier qui est nécessaire à l’arrêt du tabac, mais c’est toujours vous qui cessez de fumer. L’hypnose vous aide à être dans les meilleures conditions, mais c’est bien à vous que revient le mérite de vous libérer de cette prison.

C’est une technique instantanée, aussi efficace avec les grands fumeurs qu’avec les petits, elle ne requiert pas de volonté particulière et le plus grand bénéfice pour vous maintenant est de vous libérer définitivement de ce cauchemar.

le seul mystère qui reste est : « comment ai-je pu être accro durant tout ce temps ? »

libre à nouveau

Pour tous les problèmes relevant de la médecine, le travail se fait sur les émotions et le renforcement des capacités de la personne et non sur les maladies qui sont du domaine médical. 

témoignages et informations sur le tabagisme en France : tabac-info-service.fr

Prendre un rendez-vous maintenant :

Parfois, lorsque la cigarette est perçue comme un antidépresseur, il peut être bon de travailler en amont de l’arrêt-tabac sur les émotions ou les blocages. Cela peut permettre de mobiliser toutes vos ressources et ainsi être au meilleur de votre forme pour cette étape importante. Cela se fait évidement si vous le souhaitez.